Filmer la parole

Filmer la parole

Trois journées de formation,
mercredi 18 octobre,
mardi 7 novembre,
vendredi 8 décembre 2017

memoires-vive

Qu’apporte le fait de filmer une parole ?
Qu’attend-on d’une telle démarche ? Quel est le bénéfice attendu? Pour qui ?
Quelle relation s’établit à travers ce lien filmant/ filmé ?
Quel statut a cette parole enregistrée ? Est-ce la réalité ? La vérité ?Qu’est que cela produit dans un groupe, dans une petite communauté ? Comment organise-t-on la diffusion ?
Quels sont nos modèles, nos références ? Quelle éthique se donner ? Comment faire surgir la parole ? Quel dispositif mettre en place ?

Méthode

La formation se structure selon deux axes complémentaires. D’une part, une initiation à la pratique du cinéma documentaire, d’autre part une initiation à l’analyse filmique s’intéressant au statut de la parole dans le film documentaire et dans le paysage médiatique contemporain.

La partie pratique met les stagiaires en activité et en réflexion par rapport à leur projet et/ouleur terrain professionnel. Les questions que pose la traduction du réel sont ainsi expérimentées directement, notamment le rapport filmant/ filmé, à partir d’un vécu, de ce qui est connu.

La partie «analyse » comprend à la fois une découverte de la diversité du cinéma documentaire et l’analyse de productions médiatiques diverses collectées sur les télévisions et l’Internet. Seront donnés des éléments de contexte pour comprendre comment sont fabriqués les films, mieux se représenter le travail, les métiers, et ainsi de saisir les fonctions et les statuts des différents types de réalisations audiovisuelles. Cette partie « analyse » doit nourrir la réflexion et apporter une meilleure appréhension des questions, techniques, artistiques, économiques, éthiques, que pose la traduction cinématographique du réel.

La démarche est active, collective, peu didactique. Alternent des temps d’analyse et des temps de pratique. Chacun nourrit la réflexion qui avance collectivement au fil des séquences. L’analyse d’extraits est conduite en confrontant les différents ressentis. Chacun est amené à nourrir le groupe d’expériences issues de sa pratique.

Objectifs

Cette formation veut apporter une aide généraliste pour mener tout projet incluant un dispositif filmique.

mieux comprendre les enjeux qui structurent la relation filmant / filmé.
> Mieux identifier les modèles standard et comprendre ce qui les sous-tend.
> Utiliser de manière plus précise et créative les outils audiovisuels en déjouant les stéréotypes et la répétition des modèles dominants.

Modalités pratiques

Lieu : au CCO, 39 rue Courteline, Villeurbanne
Horaires : 9h – 17h
Présence : chaque participant s’engage à être présent sur les trois journées de formation et sur l’ensemble de l’amplitude horaire, soit de 9h à 17h00.
Restauration : le temps méridien, conçu comme un temps convivial, nous permettra de prolonger les discussions de façon plus informelle. Aussi nous vous invitons à apporter votre repas et quelque chose à partager.
Participation aux frais : 20€ pour les trois jours

Pour vous inscrire :
envoyez un mail à grand.ensemble@gmail.com
+ un chèque par courrier à
Grand ensemble
39 rue Georges Courteline
69100 Villeurbanne
Tél. 09 50 64 79 17

Attention, le nombre de places est limitée. L’inscription est définitive après réception de votre règlement.

Cette journée est organisée en partenariat avec la Direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, Direction départementale déléguée du Rhône

logo préfet ARA